La République mobilisée contre le racisme et l'antisémitisme

 
 

La lutte contre le racisme et l’antisémitisme a été déclarée grande cause nationale en 2015 par le Président de la République.

Outre la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, le comité traite plus largement de la lutte contre les discriminations et de la promotion des valeurs de la République.
 
Le comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (CORA) est présidé par le préfet.
Les autres membres du CORA sont :
• le président du conseil départemental, les procureurs de la République, les sous-préfets ;
• le directeur académique des services de l’Éducation nationale, le directeur départemental de
la sécurité publique, accompagné d'un membre du service départemental du renseignement
territorial , le commandant du groupement de gendarmerie départementale .
• le président du conseil départemental, les maires des principales communes et les
présidents d'agglomération et le président de l'association des maires ;
• les chefs des services déconcentrés et les délégués du préfet, dont la présence est laissée à
la libre appréciation du préfet dans chaque département.
 
Le comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme :
• définit les actions de prévention contre toutes les formes de racisme, d'antisémitisme et de
discrimination
• élabore, met en œuvre et assure le suivi du plan départemental de lutte contre le racisme,
l'antisémitisme et les discriminations ;
• élabore, met en œuvre et assure le suivi des plans locaux qu'il jugera nécessaires d'ajouter au
plan départemental
• dresse un bilan annuel des actions mises en œuvre
• veille à l'application des instructions du gouvernement en matière de lutte contre le racisme,
l'antisémitisme et toutes les formes de discrimination

Dossier de presse
Circulaire du 24 juillet 2015 relative à la mise en œuvre du plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme