Principes d'actions / Orientations et priorités de la politique de la ville

 
 
Principes d'actions / Orientations et priorités de la politique de la ville

Une politique ciblée : les quartiers prioritaires qui constituent la cible d’intervention de la politique de la ville, correspondent aux concentrations urbaines de pauvreté. Pour prendre en charge les problématiques liées au cumul de difficultés que rencontrent leurs habitants et à la faible mixité sociale qui caractérise ces territoires, la politique de la ville déploie une démarche et des outils spécifiques.

Une politique transversale et interministérielle : Si elle dispose de moyens propres, la politique de la ville s’incarne avant tout par la mobilisation renforcée et adaptée de l’ensemble des politiques sectorielles. Elle constitue ainsi une démarche de territorialisation des politiques publiques. Pour renforcer cette territorialisation et l’accès des habitants des quartiers prioritaires aux dispositifs d’action publique, la politique de la ville déploie des dispositifs spécifiques et finance des actions généralement portées par des associations.

Une politique partenariale et contractuelle : La politique de la ville est conduite conjointement par l’Etat et les collectivités territoriales dans l’objectif commun de réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et leur territoire d’appartenance et d’améliorer les conditions de vie des habitants. Elle associe également tout partenaire dont les compétences et moyens sont susceptibles de faire évoluer positivement la situation du quartier prioritaire et de ses habitants. Cet engagement partenarial est formalisé  dans le contrat de ville. La mobilisation interministérielle qui donne corps à la politique de la ville, s’appuie sur la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers prioritaires, annoncée en juillet 2018, qui prévoit la mise en œuvre de 40 mesures engageant chaque ministère et s’inscrivant dans 3 axes :   « garantir les mêmes droits aux habitants », « favoriser l’émancipation » et « faire République ».

Les délégués du préfet

Dans les quartiers prioritaires, les délégués du préfet sont en contact étroit avec les élus, les services publics, les associations, les bailleurs sociaux, les conseils citoyens et les habitants… Interlocuteurs des acteurs locaux qu’ils font travailler en réseau, ils sont le trait d’union entre l’État, le mouvement associatif et les partenaires pour coordonner l’action de l’État en matière de politique de la ville.

Service public de l’emploi, éducation à la citoyenneté, lutte contre le décrochage scolaire, insertion économique…: avec une approche très transversale de leurs missions, ils sont un pivot clé, des facilitateurs, pour faire avancer et faire aboutir des projets concrets.


> Delegues-du-prefet_un lien de proximite - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,22 Mb