Mobilité durable

 

Sortie du confinement - faciliter la pratique du vélo

   

Report de la date limite de délibération de prise de compétence mobilité pour les EPCI

L'ordonnance n°2020-391 du 1er avril 2020 prévoit, en son article 9, le report de l'échéance de délibération sur le transfert de la compétence mobilités du 31 décembre 2020 (article 8 de la LOM) au 31 mars 2021.

     

Alors que les transports représentent le 1er secteur émetteur de gaz à effet de serre et une des principales sources de pollution de l'air, l’Etat inscrit la transition écologique de notre mobilité au cœur de son action, avec pour objectif d’améliorer concrètement la mobilité au quotidien, de tous les citoyens et dans tous les territoires, grâce à des solutions de transports plus faciles, moins coûteuses, plus propres.

La mobilité, pour qu’elle soit durable, doit prendre en compte de multiples enjeux : environnementaux, socio-économiques, et d’attractivité du territoire. Elle doit être accessible au plus grand nombre, peu consommatrice d’énergie, peu polluante ; elle doit permettre de se déplacer en toute liberté pour les trajets au quotidien, être un véritable levier d’un développement plus durable tant sur le plan écologique, économique que sociétal ; elle doit assurer l’accessibilité aux territoires et permettre l’accès à l’emploi. La mobilité durable peut être un moteur de l’attractivité des territoires (mise en réseau des navetteurs, réduction de la vulnérabilité énergétique des ménages, etc).

En milieu rural, territoire à faible densité, l’organisation des mobilités doit tenir compte de l’éloignement des services, de la faible desserte en transports collectifs, de la dépendance à l’automobile.

Le sujet de la mobilité est un sujet d’actualité et d’importance croissante, la DDTDirection Départementale des Territoires est présente pour accompagner les collectivités et les porteurs de projets.