Actualités

Régulation des sangliers surabondants

 
 

 

Mesures de régulation des sangliers et de prévention de leurs dégâts tout au long de l’année dans le département du Cher

4 périodes pour 4 modalités de régulation

Périodes chasse sanglier
Sanglier juin août

Chasse anticipée, à l’affût, à l’approche ou en battue : sur autorisation préfectorale individuelle et adhésion au plan de gestion sanglier (auprès de la fédération départementale des chasseurs du Cher).

Sanglier Aout fevrier

Chasse : adhésion au plan de gestion sanglier (auprès de la fédération départementale des chasseurs du Cher).

Sanglier Mars

 Depuis mars 2020, le sanglier est aussi chassable en mars dans les mêmes conditions que du 15 août au dernier jour de février.

Sanglier avril mai

Mesures administratives de régulation pour limiter les dégâts sur les parcelles de semis de printemps :

  •  pour tout exploitant agricole subissant des dégâts, après accord du détenteur de droit de chasse et avis de la Fédération Départementale des Chasseurs et de l'Office Français pour la Biodiversité : autorisation de chasse particulière du sanglier sur les semis de printemps afin de prévenir des dégâts importants, sur les parcelles identifiées dans l’arrêté, à l’affût ou à l’approche, à partir de deux heures avant le lever et jusqu’à deux heures après le coucher du soleil.
  •  pour chaque lieutenant de louveterie, arrêté portant autorisation de battues administratives de régulation des sangliers : destruction à tir des sangliers causant des dégâts importants sur des semis de printemps après signalement par écrit de l’exploitant agricole et visite sur place du lieutenant de louveterie. Possibilité d’organisation d’interventions, en tout temps et par tout moyen, y compris la nuit, sur et aux alentours des parcelles concernées par les dégâts, situées sur le territoire de sa circonscription.
  •  pour les personnes nommément désignées par des arrêtés portant autorisation d’actions nocturnes d’effarouchement des sangliers : contact préalable d’un lieutenant de louveterie pour coordination avec les autres mesures mises en œuvre à cette période, possibilité de recherche des sangliers à l’aide de sources lumineuses mobiles et d’effarouchement à l’aide de pistolets « lance-fusée », uniquement dans les parcelles de semis de printemps, et après accord de l’exploitant agricole ou du propriétaire concerné.

  

Mesures de prévention pour limiter les dégâts de sangliers :

- Mise en place et entretien de clôtures électriques (prêt possible par la Fédération Départementale des Chasseurs aux agriculteurs),

 - Agrainage dissuasif à la volée : soumis à convention dans les unités de gestion classées noires et rouges et libre dans les zones classées blanches et jaunes, selon le zonage départemental des risques établi dans le cadre du Plan National de Maîtrise du Sanglier,

- Dès l’intrusion d’animaux dans les parcelles agricoles : chasse en battue, possible dès le 1er juin,

- Augmentation du nombre de jours de chasse et des prélèvements,

- Levée des règles de restrictions de tir, propres à chaque chasse (fonction du poids et du sexe des animaux).

 Voir également

La chasse dans le département du Cher
Indemnisations de dégâts de gibier
Demande de plan de chasse
Régulation des espèces dites nuisibles
Régulation du grand cormoran
Régulation du ragondin et du rat musqué
Présence de la loutre et du castor d'Eurasie
Établissement d'élevage
Ramassage escargots
Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage (CDCFS)