Cartes de bruit stratégiques

Que sont les cartes de bruit ?

 

Les cartes de bruit stratégiques sont des outils de diagnostic et d’information destinés à identifier les mesures à prendre dans le cadre de Plans de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBEPlans de prévention du bruit dans l’environnement). Elles permettent l’évaluation globale de l’exposition au bruit dans l’environnement.

Les sources de bruit concernées et les échéances

Les cartes de bruit doivent être réalisées pour les infrastructures de transports terrestres (routes et voies ferrées), les principaux aéroports et les grandes agglomérations.
La directive européenne a institué une démarche progressive en deux étapes :

  • pour le 30 juin 2007, élaboration des cartes de bruit pour les routes dont le trafic est supérieur à 6 millions de véhicules par an, les voies ferrées comptant plus de 60 000 passages par an et les agglomérations supérieures à 250 000 habitants.
  • pour le 30 juin 2012, élaboration des cartes de bruit pour les routes dont le trafic est supérieur à 3 millions de véhicules par an, les voies ferrées comptant plus de 30 000 passages de train par an et les agglomérations supérieures à 100 000 habitants listées par le décret n°2006/361 du 24 mars 2006 .

Le département du Cher n’est pas concerné par les aéroports et les grandes agglomérations.


Les données et la méthode de calcul utilisées

Les cartes de bruit sont établies, avec les indicateurs harmonisés Lden (day, evening, night : jour, soir, nuit) et Ln ( night : nuit), représentant les niveaux de bruit moyens sur des périodes données.
Les niveaux de bruit sont évalués au moyen de modèles numériques intégrant les principaux paramètres qui influencent le bruit et sa propagation (trafic supporté par la route, pourcentage de véhicules poids-lourds, vitesse réglementaire, type de tissu...). Les cartes de bruit ainsi réalisées sont ensuite croisées avec les données démographiques de l’INSEE afin de chiffrer la population exposée.


Le contenu des cartes

Une carte de bruit stratégique comprend :

  • cinq documents graphiques :
 
  • deux cartes localisant les zones exposées au bruit à l’aide de courbes isophones représentant, par niveau de décibels, les émissions sonores en période « jour » (carte A_Lden) et « nuit » (carte A_Ln).
  • une carte localisant les secteurs affectés par le bruit.
  • deux cartes localisant les zones où les valeurs limites sont dépassées, soit 68 dB(A) en période « jour » (carte C_Lden) et 62 dB(A) en période « nuit » (carte C_Ln).
  • des tableaux de données fournissant une estimation des populations, des surfaces et des établissements d’enseignement et de santé exposés au bruit dans ces zones (inclus dans le résumé non technique
  • un résumé non technique présentant les principaux résultats de l’évaluation réalisée et l’exposé sommaire de la méthodologie employée pour leur élaboration

Avertissement sur l’interprétation des cartes de bruit

La lecture de la carte ne peut être comparée à des mesures de bruit, car elle n’est qu’une estimation d’un niveau de gêne moyen sur une période donnée. Les cartes de bruit ne sont donc qu’un premier élément de diagnostic, lequel devra être affiné dans le cadre des plans de prévention du bruit dans l’environnement (PPBEPlans de prévention du bruit dans l’environnement).